fbpx
EnvironnementSSTTechnologie

Une filtration cabine autonettoyante saine et efficace pour les équipements spécialisés de l’industrie de l’aluminium

Par 15 Juin 2022 No Comments
EPURA

Rédigé en collaboration avec :

Carl Lapointe, ing., Ingénieur de produits, EPIQ MECFOR
Denis Dumais, Vice-président innovations, Propulsa
Eric Tremblay, Responsable plan d’investissement sur véhicules mobiles P-155, Rio Tinto

Faire ensemble ; voilà le mantra qui résonne au sein de nos équipes et même au sein de l’industrie de l’aluminium au Québec. En effet, le terreau fertile enrichi par le désir d’obtenir des collaborations à valeur ajoutée dans la réalisation de projets s’ancre comme un modèle de choix pour les petites et moyennes entreprises. À ce titre, Propulsa, une entreprise innovante en système de filtration du Saguenay, profite d’une collaboration avec EPIQ MECFOR, un fabricant reconnu pour ses équipements lourds spécialisés, et avec Rio Tinto, notamment à travers le soutien du Développement économique régional (DER) et des équipes d’opérations.

La collaboration de ces trois acteurs a permis l’installation du tout premier système de filtration autonettoyant EPURA avec cartouche indépendante au charbon sur un transporteur d’anodes EPIQ MECFOR. Cette innovation est en période d’essai dans les installations de l’Usine Grande-Baie de Rio Tinto pour les prochains mois.

Une synergie gagnante
Cabine transporteur anodeDans la démarche, l’une des meilleures utilisations possibles pour tester la performance du filtre EPURA était sans l’ombre d’un doute un équipement industriel tel un transporteur d’anodes. Les transporteurs d’anodes opèrent dans un environnement industriel où il y a notamment présence de poussières de carbone dans l’air. De plus, puisque le transporteur d’anodes circule dans les salles de cuves avec de la poussière d’alumine, la filtration de la cabine se doit d’être performante afin d’assurer en tout temps la santé et la sécurité des travailleurs. C’est pourquoi ce type de véhicule fait souvent l’objet de remplacements fréquents de filtres et de charbon pour maintenir une bonne filtration de l’air. Alors, rien de mieux pour mettre au défi les performances de la technologie autonettoyante d’EPURA avec l’ajout d’une cartouche rechargeable au charbon.

Après avoir reçu une présentation sur le produit, l’équipe d’EPIQ Machinerie a été ravie du produit et a accepté de participer à faire progresser cette technologie. « Nous avons la chance d’être à proximité d’EPIQ Machinerie, un équipementier leader en Amérique du Nord pour ce type d’équipements, et de Rio Tinto, un producteur d’aluminium primaire bien implanté dans la région. Fort heureusement, tous nos complices ont démontré une ouverture hors du commun à collaborer sur ce projet » mentionne Denis Dumais, Vice-président innovations chez Propulsa et le visionnaire derrière cette invention.

Qui dit innovation, dit adaptation du design

Transporteur anodes maintenanceGrâce à l’étroite collaboration entre EPIQ Machinerie et Propulsa, les principaux défis d’intégration liés à l’espace et l’apport électrique ont été relevés. Dans un premier temps, il fallait bien analyser l’espace disponible pour limiter les changements au design du transporteur EPIQ MECFOR. Il y avait un enjeu avec la dimension du nouveau système. Sur le transporteur d’anodes, il n’y avait qu’un endroit possible où l’on pouvait installer le système sans affecter le champ de vision de l’opérateur. Il a fallu concevoir un support adapté et revoir la conception du boitier afin de l’installer selon l’orientation requise.

« La visibilité pour l’opérateur est sans compromis. Il s’agit là d’une caractéristique inégalée du design d’EPIQ MECFOR pour ce type d’équipement. Aussi, il ne fallait en aucun cas altérer les fonctions normales du véhicule et le culbutage de la cabine qui facilite son entretien et sa maintenance, » affirme Carl Lapointe, Ingénieur de produits chez EPIQ MECFOR. Dans un deuxième temps, l’équipe de Propulsa a dû réévaluer l’apport électrique disponible pour son système. De fait, le système EPURA est normalement alimenté avec du 24V. Par contre, pour l’installation sur le transporteur d’anodes, il fallait sélectionner un ventilateur performant alimenté au 12V.

Enfin, le système EPURA a sa propre interface homme-machine qui permet de suivre en direct l’évolution de l’état du filtre et d’assurer une filtration optimale en tout temps. Un aspect pratique lorsque le système remplace un système de filtration sur un véhicule existant.

Une filtration de l’air plus ‘verte’ et performante

La technologie brevetée d’EPURA est au début de sa commercialisation. Elle est déjà offerte en deux déclinaisons : EPURA cabine et EPURA moteur. Celui qui fait l’objet de tests et d’essais chez Rio Tinto, usine Grande-Baie est le système EPURA cabine avec cartouche au charbon. Ce système permet de pressuriser une cabine d’opération en continu et de manière constante grâce à un ventilateur performant, et ce, peu importe le niveau de colmatage du filtre. Il est également muni d’une cartouche de charbon indépendant et rechargeable pour la captation des gaz.

De fait, le filtre au charbon est l’élément nouveau dans la gamme de produit EPURA. Ce premier projet avec EPIQ Machinerie et Rio Tinto est donc primordial. Les attentes et les objectifs de cette installation prototype sont élevés :

  • Démontrer les avantages concurrentiels économiques ;
  • S’assurer des rendements d’un point de vue santé et sécurité, et ;
  • Confirmer les retombées positives sur l’environnement.

Par conséquent, un suivi très serré sur les performances du produit sont au programme. Il est prévu qu’une fois semaine, un technicien de Propulsa fasse une inspection et une collecte de données sur l’état général du système. Alors que de son côté, le client fera des tests de gaz dans la cabine afin de s’assurer que les limites d’exposition aux HF et SO2 soient conformes en tout temps. Quoiqu’extrêmement confiants, ce n’est qu’au terme de l’étude du prototype d’une durée de trois mois, qu’il sera possible de confirmer les performances et les rendements exacts d’EPURA.

Un entretien simplifié avec un rendement optimal pour la santé des travailleurs

L’un des objectifs du système de filtration EPURA est de simplifier les entretiens et d’éliminer les changements de filtre. Grâce à des capteurs de pression, le système détecte lorsque le filtre a un colmatage élevé et procède à un autonettoyage. L’opérateur est assuré d’avoir de l’air de qualité. Des mécanismes de sûreté intégrée agissent en surveillance en tout temps. Il y a donc une première lecture du capteur qui détermine si le processus d’autonettoyage doit être enclenché. En cas de défaillance, il y a un autre indicateur qui permet de prendre action sans risquer de compromettre la santé et la sécurité des opérateurs.

Contrairement à la compétition, le filtre autonettoyant est indépendant de la cartouche de charbon. Cette conception permet de remplacer seulement le charbon. Par conséquent, comme il n’y a plus de filtre contaminé à changer et à disposer, sur une année pour une flotte d’équipements industriels, la réduction de déchets contaminés est considérable. Le seul rebut sera la cartouche de charbon, et non le filtre au complet.

Nous estimons que pour l’utilisateur final, il y a des gains importants au niveau des opérations (disponibilité des équipements), de la maintenance, de la santé et sécurité des travailleurs ainsi que pour l’environnement. Pour toutes ses raisons, nous sommes confiants que le retour sur investissement pour le client sera rapide.

Propulsa a développé une technologie de filtration d’air unique et brevetée dans plus de 32 pays qui procure des gains particulièrement importants pour les propriétaires de véhicules industriels. EPIQ Machinerie est heureuse de contribuer à l’essor de cette technologie de filtration innovante. « Nous avons reconnu la valeur ajoutée du produit pour les environnements rigoureux à forte densité de poussière et nous en avons convaincu notre client. Être complice d’une innovation qui améliore le quotidien de notre client, voilà notre plus grande fierté», souligne Carl Lapointe, Ingénieur de produits chez EPIQ MECFOR. Chacun y gagne. Propulsa continuera à parfaire sa technologie, EPIQ Machinerie offrira des équipements à la fine pointe et Rio Tinto obtiendra un haut niveau de qualité de l’air dans les cabines de ses équipements de manière constante et sans tracas. Une belle réussite québécoise qui participe à l’avancée de notre industrie de l’aluminium grâce à l’innovation, l’ouverture d’esprit et la collaboration fournisseur-équipementier-producteur primaire !

Contact médias

Rio Tinto
Malika Cherry
Conseillère relations avec les médias – Canada et États-Unis

EPIQ Machinerie
Isabelle Gaudreau
Coordonnatrice marketing et communications

Propulsa
Pascal Tremblay
Directeur général

Leave a Reply